P100 - contre les symptômes de la maladie de Ménière

Le P100-Ménière a été développé en étroite collaboration avec le Professeur Burkhard Franz, chirurgien ORL et spécialiste réputé des pathologies de l´oreille interne, dans le but de soulager les symptômes du Syndrome de Ménière.

 

La Maladie de Ménière

Le syndrome de Ménière est une pathologie chronique de l´oreille interne extrêmement invalidante dont les principaux symptômes sont:
vertiges soudains et perte d´equilibre pouvant aller jusqu´à la chute, quelquefois accompagnés de fortes nausées, voire de vomissements, sensation cotonneuse dans l´oreille, perte partielle d´audition, acouphènes, céphalées.
Aux Etats-Unis, il et diagnostiqué environ 38.000 nouveaux cas chaque année.

Traitements des la Maladie de Ménière

Les traitements médicamenteux administrés ne sont pas spécifiques: il peut notamment s´agir d´antinauséeux, de diurétiques, dans certains cas de corticoïdes; mais ces traitements sont principalement destinés à soulager uniquement les vertiges ou les nausées, et la plupart entraînent d´importants effets secondaires.

L´alternative chirurgicale propose plusieurs types d´interventions, d´injection d´un antibiotique dans l´oreille interne, destiné à détruire les cellules du vestibule, à la labyrinthectomie, qui entraîne la perte totale d´audition de l´oreille traitée.

Enfin, une piste intéressante, non chimique et non invasive, est le traitement pressionnel:
après insertion aérateurs transtympaniques, par un ORL, le patient peut dès les prémices de crise, insuffler lui-même dans son oreille interne une série de pulsations de pression positive.

Deux dispositifs permettent d´appliquer ce traitement:
le Meniett, appareil électronique développé par Medtronic, USA, qui, branché sur le secteur, insuffle de petites séries d´impulsions positives (environ 3 500 USD, soit 2 400 Euro) et le P100-Ménière, développé par la société Enttex, petit dispositif mécanique portable de la taille d´un mini téléphone, proposé au prix de 49,90 Euro, qui permet d´insuffler manuellement des pulsations de pression positives contrôlées.

Son petit format lui permet d´être conservé en permanence dans uns poche ou dans un sac à main afin d´être immédiatement accessible et utilisable dès que le patient en éprouve le besoin.

Pression positive et maladie de Ménière

Tout comme les causes de la maladie de Ménière, le mécanisme exact responsable l´efficacité des pulsations de pression positive dans l´oreille interne pour en réduire les symptômes n´est pas connu.

Cependant, des éléments probants de la littérature soulignent la sensibilité de l´oreille interne à la pression et l´effet bénéfique de l´application d´une pression négative au niveau de l´oreille interne.

Dans un essai clinique comparatif contre placebo, il a été montré qu´en utilisant des paramètres électro-physiologiques les pulsations de pression positive de faible amplitude améliorent la physiologie de l´oreille interne
(Densert et al. : Immediate effects of middle ear pressure changes on the electrocochleographic recordings in patients with Ménière’s disease: a clinical placebo controlled study, Am J Otol 18 : 726-733, 1997).

De la même manière, la sensibilité de l´oreille interne à la pression a été montrée dans une étude utilisant également des paramètres électro-ephysiologiques, et démontrant que la pression négative excercée sur l´oreille interne a un effet nocif sur la fonction de l´oreille interne
(Franz et al.: Stress electrocochleography, International Tinnitus J 5: 113-120, 1999).

Lors d´un autre essai multicentrique comparatif contrôlé contre placebo effectué sur 56 patients âgés de 20 à 65 ans, il a été mis en évidence que les variations de la pression positive dans l´oreille moyenne des patients atteints de la maladie de Ménière diminuent de façon significative la fréquence et l´intensité des vertiges, de la pression acoustique et des acouphènes
(Ödkvist et al. : Effect of middle ear pressure changes on clinical symptoms in patients with Ménière’s disease – a clinical multicentre placebo controlled study, Acta Otolaryngol Suppl 543: 99-101, 2000).

Ces expériences ont été confirmées par deuxessais cliniques qui ont démontré les effets du dispositif Meniett
(Densert et al. : Control of symptoms in patients with Ménière’s disease using middle ear pressure applications: two year follow up, Acta Otolaryngol 121 : 616-621, 2001 ; Gates et al. : Intermittend pressure therapy of intractable Ménière’s disease using the Meniett device: a preliminary report, The Laryngoscope, 112 : 1489-1493, 2002).

Enfin, une étude clinique menée en Afrique du sud a comparé l´action du Meniett à celui du P100-Ménière cité ci-dessus, montrant une efficacité comparable des deux dispositifs, avec une préférence des patients pour le P100-Ménière pour son côte nomade (petite taille, pas de branchement électrique ecessaire) et son prix considérablement inférieur
(Franz et Laan: P100-Ménière in the treatment of Ménière´s disease, a clinical study, Internatonal Tinnitus Journal, vol 11 No 2, 146-149, 2005).